FabAfriq Magazine

NESTLÉ CAMEROUN célèbre 50 ans autour de la création de valeur partagée

Cinquante ans c’est le plus bel âge, celui de la maturité et de la sagesse. C’est guidé par cette conviction que Nestlé Cameroun a ouvert les portes de son usine de Bonaberi à un public trié sur le volet à la faveur d’un atelier sous le thème: « Dialogue et engagement des parties prenantes pour relever les défis de la société liés à la nutrition, à l’eau et au développement rural ». C’est avec beaucoup de plaisir que l'équipe de FABAFRIQ a répondu à l’invitation de l’entreprise.

Malgré son évidente importance, bon nombre d’entreprises considèrent la responsabilité sociale comme chimérique. Nestlé, grâce à cet atelier, a montré aux parties prenantes qui en douteraient encore, que c’est un concept qui leur est cher. En effet, les différentes articulations de cet échange ont permis aux représentants de l’entreprise notamment l’Administrateur général de Nestlé Cameroun, M. Bruno Olierhoek, ainsi qu’aux différents intervenants de partager avec les personnes présentes les stratégies mises en œuvre par Nestlé pour intégrer les préoccupations sociales, environnementales et économiques à leurs activités.

1.Un esprit sain dans un corps sain
La santé est l’un des domaines dans lequel Nestlé Cameroun est véritablement impliqué. L’entreprise qui a pour ambition d’être leader dans la Nutrition, la Santé et le Bien-être est très active dans ce secteur. Elle y multiplie les actions avec notamment le concours du Ministère de la Santé publique qu’elle accompagne dans la route vers la fortification des aliments. En outre, elle contribue au renforcement des compétences de professionnels de la santé en collaboration avec, par exemple, la Société Camerounaise de Pédiatrie. Par ailleurs, la santé et la sécurité au travail est d’une importance capitale pour l’entreprise qui a mis sur pied un programme de lutte contre le paludisme chez ses employés souvent absents en raison de cette maladie.
2.« Nous n'héritons pas de la Terre de nos parents, nous l'empruntons à nos enfants. »
Cette citation de St-Exupéry nous permet d’aborder la question de la durabilité environnementale qui constitue, bien évidemment, un autre axe clé de la déclinaison de la responsabilité sociale chez Nestlé Cameroun. Notre environnement doit être préservé sinon l’humanité court à sa perte. Afin de contribuer à la promotion de la durabilité environnementale, Nestlé réutilise les eaux usées et celles qui doivent être déversées dans la nature sont préalablement traitées et assainies. Bien que les mesures existantes soient fort louables, il reste encore clairement du chemin à faire. En effet, l’usine de Nestlé située à Douala Bonaberi, où s’est tenu l’atelier, génère des quantités considérables de gaz et leur élimination durable doit assurément faire l’objet davantage d’attention.

3.Le développement rural par le biais de l’agriculture
Le développement rural constitue sans conteste un domaine d’action capital et plus encore au Cameroun. Les zones rurales sont un élément vital du Cameroun et elles sont confrontées à de nombreux défis. L’un des plus grands est la compétitivité et la productivité des « exploitations agricoles », source principale du développement desdites zones. Conscient de cette réalité et désireux de faire partie de la solution, Nestlé Cameroun a rejoint le gouvernement du Cameroun, et plus particulièrement, le Ministère de l’Agriculture et du Développement Rural (MINADER) pour relever ces défis. L’une des principales actions de Nestlé dans ce domaine est sa contribution au PIDMA (Projet d’investissement et de Développement des Marchés Agricoles). Ce projet agricole prévoit un partenariat public-privé pour appuyer le financement et la réalisation de sous projets productifs portés par les coopératives. Il jouit de l’expérience éprouvée de spécialistes tels que M. Thomas Ngue Bissa. Malgré les bilans mitigés de projets similaires entrepris jusqu’ici au Cameroun, Nestlé ainsi que les différentes parties prenantes se montrent optimistes et assurent que les mesures qui s’imposent ont été prises afin que le PIDMA serve son but.
4.Les Droits de l’Homme
Le non-respect des Droits de l’Homme est une réalité. Partout, ils sont bafoués. Nestlé intègre le respect des Droits de l’Homme à sa déclinaison de la responsabilité sociale des entreprises en luttant notamment contre le travail des enfants liés aux matières premières clés. L’un des objectifs de l’entreprise d’ici fin 2015, est de finaliser des plans d’action pour réduire le travail des enfants dans ses chaînes d’approvisionnement vanille, noisettes et cacao, de sensibiliser 60 000 producteurs sur le travail des enfants, de construire ou rénover 60 écoles et de couvrir 80 % des coopératives avec un système de surveillance et d’éradication du travail des enfants (100 % d’ici fin 2016). En outre, Nestlé prend en cœur les conditions de travail de ses employés. Tous les trois mois, Nestlé Cameroun organise une journée de l’excellence pour récompenser le meilleur employé et permettre à ses travailleurs de savoir qu’ils sont appréciés. D’un autre côté, même si en 2014, Nestlé a été de nouveau désigné numéro 1 de l’évaluation d’Oxfam « La face cachée des marques » qui évalue les dix géants mondiaux de l’agroalimentaire sur sept thèmes dont les femmes dans la chaîne d’approvisionnement, les agriculteurs et les droits fonciers, Nestlé Cameroun présente un manque criard de femmes dans ses effectifs comme a révélé la visite de l’usine de Douala Bonaberi le 26 juin 2015.

En définitive, nous pouvons souligner que la responsabilité sociale des entreprises est un concept que Nestlé Cameroun a bien intégré à son fonctionnement. De nombreux accomplissements et projets le montrent. L’entreprise qui ne fait pas de compromis en matière de sécurité et de qualité peut également se féliciter de ses innovations telles que la mise sur pied d’un numéro vert (8545) destiné à recueillir le sentiment des consommateurs. Toutefois, et comme l’a souligné M. Bruno Olierhoek, il est exclu de se reposer sur ses lauriers et de s’ériger en exemple, car beaucoup reste encore à faire.

Photo Gallery

FabAfriq Facebook Activity